Posted

Nous célébrons en 2014 un moment particulièrement important dans l’histoire de la relation franco-japonaise : le 90e anniversaire du partenariat culturel entre la France et le Japon. La France a en effet décidé de s’appuyer sur l’anniversaire de la Maison franco-japonaise pour célébrer, plus largement, tout l’éventail du partenariat culturel franco-japonais. Nous aurons, tout au long de 2014, une année de culture française au Japon riche de plus de 130 projets

Nous célébrons en 2014 un moment particulièrement important dans l’histoire de la relation franco-japonaise : le 90e anniversaire du partenariat culturel entre la France et le Japon.

La France a en effet décidé de s’appuyer sur l’anniversaire de la Maison franco-japonaise pour célébrer, plus largement, tout l’éventail du partenariat culturel franco-japonais. Nous aurons, tout au long de 2014, une année de culture française au Japon riche de plus de 130 projets correspondant à plus de 250 événements qui, de Sapporo à Fukuoka, proposeront au public japonais tout l’éventail de ce que la France peut offrir de meilleur, que ce soit en termes de savoirs, de patrimoine ou de création contemporaine.

Ces projets ne sont pas uniquement proposés par l’Ambassade de France, l’Institut français du Japon et la Maison franco-japonaise, mais aussi par un très grand nombre d’institutions japonaises qui organisent des projets culturels liés à la culture française, le plus souvent en partenariat avec des institutions françaises : musées, fondations, universités, associations, villes-départements-régions, entreprises privées des différents secteurs des industries culturelles et audiovisuelles, etc.

Ces projets correspondent à tout l’éventail de la relation culturelle franco-japonaise :

- arts visuels et arts de la scène ;
– littérature et langue française, BD/manga ;
– cinéma ;
– coopération universitaire, recherche et débats ;
– gastronomie et art de vivre à la française.

 

Consultez le programme du 90e anniversaire, car nous vous donnons rendez-vous pour une année exaltante de culture, de rencontres et d’amitié franco-japonaise !

 

Bertrand Fort
Conseiller culturel
Directeur de l’IFJ (à droite)

Christophe Marquet
Directeur du Bureau français de la MFJ (à gauche)

 

 

 

Pour plus de détails sur les événements 2014 :

 

 

Annonce à la presse du programme de célébration du 90e anniversaire

Le 31 janvier 2014

M. Masanori Aoyagi, Directeur de l'Agence japonaise pour les affaires culturelles, l'Ambassadeur Christian Masset, la traductrice et écrivain Ryoko Sekiguchi, et le Conseiller culturel/Directeur de l'IFJ Bertrand Fort, lèvent leur verre en choeur à cette année de célébration des relations culturelles franco-japonaises.

Le Directeur de l'IFJ Bertrand Fort et son adjoint Sydney Peyroles présentent à la presse le programme de ce 90e anniversaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après les mots d'introduction de l'Ambassadeur Christian Masset, le Président de la Fondation de la Maison franco-japonaise, M. Koichiro Matsuura, a rappelé l'ancrage de la coopération culturelle franco-japonaise depuis la fondation de la MFJ en 1924 par Eiichi Shibusawa et Paul Claudel.

Créativité numérique, gastronomie, projets d'envergure en partenariat avec de grandes institutions françaises comme le Centre pompidou ou le Ballet de l'Opéra national de Paris ; Nouveau Cirque, ou encore focus géographique sur la région du Nord de la France, plus de 250 événements rythment l'année 2014.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les personnalités japonaises partenaires de la coopération culturelle franco-japonaise lors de la réception à la Résidence de France.

L'Attachée culturelle/responsable du pôle artistique de l'IFJ, Diane Josse, s'entretient avec Toshio Shimizu, ancien élève de l'école du Louvre, critique d'art et concepteur d'expositions. À leur droite, M. Tetsuya Osaki des magazines en ligne Real Tokyo & Real Kyoto

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À l'initiative des projets 2014 : l'ambassade de France, l'IFJ, mais aussi un très grand nombre d'institutions japonaises.

L’attachée de coopération universitaire Catherine Droszewski et le fondateur de l'ancien musée Marie Laurencin, M. Hirohisa Yoshizawa.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photos©DR