Lancement de l'Institut français du Japon

Lancement de l’Institut français du Japon le 10 mai 2012; coupage de ruban (de gauche à droite: Kenzo Saeki, Tetsuya Bessho, S.E.M. l’Ambassadeur de France au Japon Christian Masset, M. Xavier Darcos, président de l’Institut français, Alain Chamfort et M. Bertrand Fort, conseiller culturel et directeur de l’Institut français du Japon)

Au Japon, l’Institut français du Japon (IFJ) est né en septembre 2012, de la fusion du service culturel de l’ambassade de France, des Institut franco-japonais de Tokyo, de Yokohama, du Kansai et du Kyushu. Organisme officiel du gouvernement français, l’IFJ œuvre au partage de la langue et de la culture française en se reposant sur son réseau de 4 antennes sur 5 villes: Tokyo, Yokohama, Kansai (Kyoto/Osaka) et Kyushu (Fukuoka). Depuis 2014, la résidence d’artistes Villa Kujoyama est une antenne de l’IFJ.

Les échanges culturels sont au cœur des relations franco-japonaises depuis l’époque Meiji. La création de l’IFJ renouvelle cette longue tradition en témoignant d’un dialogue en prise sur le 21e siècle. L’esprit de coopération des origines reste bien présent grâce à des partenariats forts avec les plus grandes institutions japonaises, tout en s’adressant résolument aux créateurs d’aujourd’hui.

Aujourd’hui, l’IFJ accueille près de 25 000 étudiants et programme plus de 300 projets culturels par an. L’IFJ c’est environ 250 professionnels au service du public japonais pour offrir le meilleur de la culture française.

L’IFJ coopère quotidiennement avec les quatre Alliances françaises du Japon, la Maison franco-japonaise, le Lycée français International de Tokyo et le Lycée français de Kyoto. Ensemble, ils forment un réseau unique au Japon, qui travaille en permanence avec les acteurs culturels japonais.

 

L’action de l’IFJ s’organise autour de 5 pôles au service de la culture :

 

 L’IFJ en vidéo