Le dernier jour d'un condamné, de Victor Hugo ©Stanislas Gros, Delcourt, 2007

 

Abolie en France le 9 octobre 1981, la peine de mort est appliquée au Japon, où elle a été reconnue constitutionnelle par la Cour suprême en 1948. Après une année 2011 exceptionnelle, marquée par l’absence d’exécutions, la peine capitale a de nouveau été appliquée en 2012. En 2013, cinq pendaisons ont d’ores et déjà eu lieu.

Que dit la peine de mort sur nos sociétés ? Au-delà des sondages, quel regard porte l’opinion publique japonaise sur la peine capitale ? Quel est l’état du débat politique et sociétal dans l’archipel ? Quels arguments plaident en faveur de son maintien ou de son abolition ?

 

 

L’Institut français du Japon, dans le cadre du 6e Festival litteraire et de bande dessinée Feuilles d’automne, organise le 8 novembre un débat franco-japonais sur la peine de mort à l’Institut français de Tokyo. Les échanges entre M. Yuichi Kaido, avocat, M. Hajime Yamamoto, professeur à l’université Keio, M. Takeshi Tsuchimoto, professeur émérite à l’université de Tsukuba et M. Stanislas Gros, auteur d’une adaptation en bande dessinée du Dernier jour d’un condamné à mort de Victor Hugo, seront modérés par M. Masakuni Ota, journaliste indépendant. L’introduction du débat sera assurée par Mme Kanoko Ida, du journal Asahi.

  •   Téléchargez le flyer (pdf)
  • Téléchargez le texte de M. Kaido (pptx)

 

 


 

 

 


 

 

 

11
08
  • 2013/11/08
  • 6:30 - 8:30
  • Entrée libre
  • Institut français du Japon - Tokyo : 03-5206-2500
  • Institut français Tokyo - Espace images
    〒 162-8415
    15 Ichigaya-funagawara-machi, Shinjuku-ku Tokyo

<< Feuilles d'automne 2013