©Pierre-Jean Giloux, 2015

Le Labo vol.9
Rencontre entre Pierre-Jean Giloux et Manuel Tardits
modérée par Taichi Sunayama

 

Date : le jeudi 17 décembre de 19h à 21h
Lieu : Institut français du Japon – Tokyo, Espace Images
Entrée : 500 yens, gratuit pour les étudiants et adhérents de l’Institut
(Sans réservation. Ouverture de la billetterie à 18h00)
En japonais et français (traduction simultanée)
En partenariat avec la Villa Kujoyama

 

Pierre-Jean Giloux

Artiste et réalisateur, Pierre-Jean Giloux a étudié à l‘École nationale des Beaux-Arts de Lyon, en Angleterre ainsi qu’à l’École des Beaux-Arts de Marseille-Luminy.photo PJG 150px
Après avoir pratiqué la photographie, son travail s’est recentré autour des images en mouvement.
Ses installations vidéos et ses films ont été exposés dans de nombreuses institutions et festivals, notamment le Centre Pompidou, le MAC VAL, le CREDAC, Comix Home Base de Hong Kong, récemment au Kyoto Art Center, et actuellement au Pavillon de l’Arsenal à Paris dans le cadre de l’exposition « Artistes et Architecture, dimensions variables »
Station to station, qu’il développe à la Villa Kujoyama, est la quatrième partie de son projet autour du Japon intitulé Invisible Cities. Cette quadrilogie vidéo qui mêle documentaire et fiction a comme point de départ la réalité urbaine et sociale filmée et photographiée, prolongée par des images de synthèse. Invisible Cities se rapproche ainsi du concept de réalité augmentée.

http://pierrejeangiloux.com/

 

Manuel Tardits (architecte)M.Tardits portrait px500

Né en 1959, Manuel Tardits est architecte, co-fondateur du studio Mikan et professeur à l’Université Meiji. Il est diplômé en 1984 de l’Unité Pédagogique d’Architecture n°1, après avoir effectué des études de sculpture à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts, dans l’Atelier César (1982-1984). Il suit de 1986 à 1992 des études supérieures d’Architecture à l’Université de Tokyo, et obtient en 1988 un Master en ingénierie de la même université. Il devient en 2005 sous-directeur de l’école ICS College of Arts, à Tokyo. En 2007, il est nommé Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres.

http://mikan.co.jp/

 

Taichi Sunayama (architecte, commissaire d’exposition)

Né en 1980 à Kyoto, vit et travaille à Tokyo et à Kyoto.
Après des études à l’Ecole Supérieure d’architecture (ESA) de Paris, il a travaillé en tant que architecte/programmeur au sein de cabinets d’architectes internationaux  (Jakob + MacFarlane, Bollinger + Grohmann).
Depuis son retour au Japon en 2011, Il poursuit une double activité à la fois de chercheur et d’artiste.
Ses travaux portent principalement sur le développement de programmes  et d’algorithmes qui explorent les liens entre théorie et pratique dans les domaines de l’art et de l’architecture.
Il enseigne actuellement les théories du design et de l’art contemporain à l’Université des Arts de Kyoto.

2012- Phd(Art), Université des arts de Tokyo. (en cours)
2008 Master en architecture, Ecole Spéciale d’Architecture Paris.
2004 Licence en sculpture et mix média, Université des arts de Tama..

http://tsnym.nu/

 

12
17
  • 2015/12/17
  • 19:00
  • 19h00 à 21h00
  • Tarif normal : 500 yens, gratuit pour les étudiants, adhérents
  • 03 5206 2500
  • Institut français du Japon - Tokyo, Espace Images
    15 Ichigaya-funagawara-machi, Shinjuku-ku Tokyo