(C)Magali Fanjat

 

Le mouvement de réappropriation des friches urbaines par des artistes ou des porteurs de projets culturels, entamé en France dans les années 1970, s’est étendu en Europe comme dans d’autres régions du monde à partir du milieu des années 1980. Conséquence du processus de désindustrialisation à l’œuvre dans les pays développés, le réinvestissement par la culture d’espaces désaffectés est aujourd’hui au cœur de multiples projets de redynamisation urbaine.

Empruntant des formes diverses, ces projets ont pour objectif commun de mieux insérer l’art dans la ville, de développer des conceptions nouvelles et élargies de la culture et de favoriser l’expérimentation de nouvelles pratiques culturelles, à l’heure où les réflexions sur les contours de la ville de demain acquièrent une place centrale dans l’espace public.

 

Au Japon, la reconversion des friches urbaines se présente comme un enjeu décisif de transformation de l’identité régionale, nationale, voire internationale, des villes d’Osaka et Yokohama.

 

Dans le cadre du 90ème anniversaire de la coopération culturelle franco-japonaise, il est proposé d’organiser, dans la première quinzaine du mois de juin 2014, deux débats d’idées franco-japonais portant sur les modalités d’investissement, par la culture, d’espaces urbains en friche.

 

A Yokohama

Comment la création de résidences d’artistes, dans des espaces en friche, peut-elle s’intégrer à un projet culturel d’envergure, se donnant pour objet de renforcer l’attractivité d’une ville et d’en transformer l’image, en mettant l’accent sur la mobilité des créateurs et le développement d’échanges internationaux ? Quels programmes inventer, au sein de ces résidences, pour lier art et projet urbain ? Professionnels du milieu culturel et directeurs de résidences d’artistes français et japonais aborderont ces questions lors de ce premier débat à Yokohama.

Intervenants

Cathy Bouvard, codirectrice des Subsistances à Lyon
Depuis janvier 2004, Cathy Bouvard co-dirige Les Subsistances, laboratoire international de création artistique à Lyon. Elle a été secrétaire générale du théâtre de la Croix-Rousse (Lyon) et journaliste.

Pascale Debrock, directrice de la Plaine Images à Tourcoing
Diplômée de l’EDHEC, Pascale Debrock a administré et dirigé de nombreux projets culturels, participant pour beaucoup de la revitalisation urbaine : Culture Commune dans le Bassin minier, l’Aéronef et le Théâtre du Prato à Lille. Elle participe à l’élaboration du projet de la Condition Publique à Roubaix, projet culturel dans lequel elle impulse une composante économique. Elle rejoint l’équipe de la SEM Ville Renouvelée en 2007 et participe au développement du projet de la Plaine Images : site d’excellence économique consacré à l’image et aux industries créatives, qu’elle dirige puis 2011.

Osamu Ikeda, directeur de BankART1929 et de PH Studio associant art et architecture
Il a participé à de nombreux projets artistiques et urbanistiques, expositions en musée ou dans l’espace public et édité plusieurs ouvrages. De 1986 à 1991, il a dirigé Hillside Galleries à Tokyo. En 2006, il fait partie d’un comité d’études mis en place par l’Agence des Affaires culturelles promouvant la préservation et le rôle du patrimoine culturel. Il a participé à la création de BankART1929 à Yokohama et le dirige depuis 2004.

Chiaki Soma, productrice de projets artistiques
Directrice artistique du Festival/Tokyo de 2009 à 2013, elle dirige aussi le programme r:ead (residency east-asia dialogue) depuis 2012. En 2006, elle a fondé Steep Slope Studio à Yokohama et l’a dirigé jusqu’en 2010.

Modérateur

Wakato Onishi, journaliste au quotidien Asahi

Conclusion

Nobuharu Suzuki, urbaniste, professeur à l’université municipale de Yokohama, conseiller de la mairie pour Yokohama Creative City.
La table ronde sera traduite simultanément en japonais et en français


Un second débat, à Osaka (Grand Front Osaka), le 14 juin 2014, permettra à des intellectuels, professionnels de la culture et responsables publics et privés français et japonais, d’échanger sur les objectifs, les formes et les étapes de la revalorisation des friches industrielles en espaces culturels.

 

*Conférence gratuite, entrée libre.

Co-organisé par : Yokohama city university
Et avec la collaboration de  Ycc school

En partenariat avec :

「地(知)の拠点」ロゴ


 

06
12
  • 2014/06/12
  • 18:00 - 19:30
  • Entrée libre
  • 045-201-1514
  • Yokohama Joho Bunka Center
    Nihon odori 11 Naka-ku Yokohama

<< Mois de la France à Yokohama 2014