À l’occasion du centenaire des débuts littéraires de Kikou Yamata, l’historien Matthieu Séguéla présentera la vie et l’œuvre de celle qui fut la première femme de lettres franco-japonaise du XXe siècle. Amie de Paul Valéry et de Foujita, tour à tour romancière, journaliste, traductrice et maîtresse d’ikebana, Kikou Yamata joua un rôle important à redécouvrir dans les relations culturelles entre le Japon, la France et la Suisse.

Matthieu Séguéla est historien. Docteur de l’Institut d’études politiques de Paris et enseignant-chercheur associé à l’Institut français de recherche sur le Japon à Tokyo, il est lauréat du prix Shibusawa-Claudel (2011) et du prix Pavie (2014). Il est professeur au Lycée français international de Tokyo. Commissaire d’expositions et conférencier, il est auteur de livres – Clemenceau ou la tentation du Japon – et co-directeur d’ouvrages d’art. Dernier essai paru en collaboration avec Michaël de Saint Cheron, Soulages. D’une rive à l’autre, Actes Sud, 2019.

Lieu : Institut français, Kyoto, salle Inabata

Entrée libre, En français, avec traduction consécutive

Organisateur : Institut français du Japon – Kansai

Partenaire : Ambassade de Suisse

 

 

 

 

11
09
  • 2019-11-09 - 2019-11-09
  • 14:00 - 15:30
  • Entrée libre
  • 075-761-2105
  • Institut français du Japon - Kansai / Kyoto
    〒 606-8301
    8 Izumidono-Cho Yoshida Sakyo-Ku Kyoto Kyoto