Jeudi le 25 octobre de 17h à 19h30

En France comme au Japon, le conflit autour de la mémoire de la guerre concerne les mythes : mythe de Résistance, mythe de Kamikaze. Alors que le mythe de la Résistance fait partie du Syndrome de Vichy, le mythe de Kamikaze se divise entre l’image héroïque et l’image de victime. Deux spécialistes présenteront le résultat de leurs recherches à travers des exemples concrets avant d’engager le dialogue, et de réfléchir au problème de l’enjeu historique.

Intervenants : Henry Rousso, ancien directeur de l’Institut d’Histoire du Temps Présent (CNRS), parrain de l’expression « Syndrome de Vichy » et Yoshiaki Fukuma, professeur de l’Université de Ritsumeikan, auteur de nombreux ouvrages sur la mémoire de la guerre.

 

21

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lieu : Institut français, Kyoto, salle Inabata

Entrée libre

Traduction simultanée

Organisateur : Kenmochi Hisaki, Université de Shizuoka

Partenaire : Institut français du Japon, Société franco-japonaise des sciences historiques

Contact : Kenmochi Hisaki / hisaki@u-shizuoka-ken.ac.jp

 

科研費ロゴ 静岡県立大学ロゴ
10
25
  • 2018-10-25 - 2018-10-25
  • 17:00 - 19:30
  • Entrée libre
  • hisaki@u-shizuoka-ken.ac.jp
  • Institut français du Japon – Kansai, salle Inabata
    〒 606-8301
    8 Izumidono-Cho Yoshida Sakyo-Ku Kyoto Kyoto