Après une édition 2018 au succès retentissant (merci ORELSAN !), l’Institut français du Japon – Tokyo poursuit son partenariat avec le festival de musique « La Magnifique Society » et Creativeman, et ce en deux parties.

Le vendredi 10 mai, Creativeman vous propose grande soirée au Space ODD à ne pas manquer!

Le samedi 11 mai, l’Institut vous accueille à son tour pour une « garden party » très spéciale! Au programme, des « showcases » de la fine fleur du rap et de l’électro « made in » France/Belgique qui rencontre la crème du HIP HOP et de l’électro dance japonais !

Jugez plutôt :

Vladimir Cauchemar

Dans la mythologie grecque, Vladimir défia Apollon à un concours musical. Le gagnant ferait ce qu’il veut du perdant… Les attentes de Vladimir étaient de nature sexuelle. Malheureusement pour Vladimir, Apollon gagna. 2500 ans plus tard, Vladimir revient pour nous hanter…

Avec un physique digne du grand frère de Jacques, l’artiste remet au goût du jour l’instrument qui a traumatisé des générations de collégiens… la flûte !

Avec ses morceaux enivrants et complètements perchés tels que Aulos, Vladimir avait retourné La Brasserie de l’Institut lors de l’édition 2018 de la Magnifique Society – Tokyo. Il revient en force ce printemps et en Duo avec DJ Todiefor, autre DJ/producteur star en devenir !

 

 

 

 

 

 

 

Todiefor

Luca Pecoraro a vécu son épiphanie lors d’une nuit d’expérimentation, en 2012, durant laquelle les serveurs de World of Warcraft étaient en maintenance. Pour passer le temps, un ami lui suggère d’installer Fruity Loops, le logiciel de production musicale. Et là, c’est la révélation. Le gamer compulsif voit alors la musique d’un tout autre angle : on peut la faire chez soi, de la façon la plus simple qui soit, avec un ordinateur et des idées.

Boosté par les soirées électro trash du Fuse – célèbre club bruxellois, Luca rebaptisé Todiefor ne se pose pas de questions, arrête les études et enfile à la fois la casquette de DJ et celle de producteur. Enchaînant les remix qu’il poste sur Soundcloud, du dubstep à la trap, il se réapproprie un meme internet (« Deez Nuts ») qui cartonne instantanément. Huit millions de vues plus tard, Sony le repère et officialise son remix suivant : celui de « Tunak Tunak Tun » de Daler Mehndi, un tube indien des années 1990. Les retombées du morceau dépassent Todiefor. Il est interviewé par la BBC Asie, l’acteur Anil Kapoor veut chanter avec lui et il devient une star en Inde avant même d’avoir lancé sa carrière ici !

Parallèlement à des dates de plus en plus fréquentes, Todiefor sort un premier EP, « Beautiful », en 2017. Fini les gimmicks internet et les clichés techno, Todiefor prouve qu’il n’est pas un rigolo en s’octroyant la voix de la chanteuse roumaine Helen pour 4 titres de Future RnB qui le font entrer dans le top 10 des radios belges. Pour Luca, la dance music sans voix est impensable et ça tombe bien puisque son entourage le pousse à se rapprocher de la scène rap belge qui explose au même moment. Logiquement, son EP suivant intitulé « Cool Kids » et sorti à l’été 2018 fait de la place à Caballero & JeanJass ainsi qu’au rappeur californien Mr. J. Medeiros le long de 4 titres plus funky et lumineux.

Todiefor a aujourd’hui 25 ans et rentre d’un voyage au Brésil où il a notamment travaillé avec les producteurs de « Bum Bum Tam Tam » (le hit carioca de MC Fioti). Sa nouvelle approche de la musique est matérialisée par un single, « Signals », en featuring avec Romeo Elvis et le duo roumain Shoeba, qui sort chez Spinnin Records (Atlantic au Royaune-Uni et Elektra en France) début 2019. Sa soif de collaborations l’amène par ailleurs à bosser avec des artistes aussi divers que Claire Laffût, The Magician ou Vladimir Cauchemar. Ni Diplo, ni Dj Khaled, Todiefor trace sa propre route, continue à expérimenter tout en poursuivant sa volonté de faire des tubes. En 4 ans à peine, la Belgique entière le connaît et ce n’est plus qu’une question de mois avant que le reste du monde se mette à la page.

Caballero & Jeanjass

Après le succès des deux premiers albums «Double Hélice», le duo le plus délirant du rap belge est de retour en 2018 avec «Double Hélice 3». Caballero & JeanJass nous offrent un projet cohérent aux recettes désormais maîtrisées et aux sonorités futuristes, un mélange rafraîchissant et intense de ce qui se fait de mieux !

13 morceaux rythmés alliant mélodies inimitables, textes efficaces et percutants, et de nombreux invités incontournables : Hamza, Fianso, Krisy, Roméo Elvis, et Stromae à la production de «Dégueulasse», un titre audacieux et sans filtre. Déjantés mais toujours authentiques, Caballero & JeanJass ont remarquablement attiré l’attention de la jeune génération qui les a rapidement érigés en figures de proue de la nouvelle scène hip-hop belge. Amplement plébiscité par le public, le duo sera présent sur la grande scène de l’Institut français du Japon-Tokyo pour un show-case à ne manquer sous aucun prétexte.

Isogai (du groupe Yahyel)


Le groupe de musique électronique Yahyel né au début de l’année 2015 à Tokyo.
Le son du groupe, aux accents de blues inimitables, est souvent décrit comme influencé par des genres allant du post-Dubstep à la chill wave en passant par les Beat de la scène de Los Angeles. Combinant des paroles légères et sonorités plus graves, Yahyel dépaint une vision profondément réaliste de la vie saupoudrée d’imageries dystopiques. Sa musique est souvent décrite comme du « Cyberpunk musical » dans la contre culture moderne en opposition avec les stéréotypes qui collent souvent à la peau des artistes de l’est.

En mai 2015, la sortie en ligne de sa première démo, Y , attire l’attention et les louange de la critique. En novembre 2016, la sortie de leur premier album « studio », Flesh and Blood sur le label BEATINK, confirme ce succès. Le groupe joue 2 années de suite au fameux festival de musique japonais, le « Fuji Rock » puis fait les premieres parties des groupes Warpaint, Mount Kimbie and Alt-J lorqu’ils viennent en tournée au Japon en 2017.

Yahyel est invité en 2018 à participater à la cérémonie d’ouverture du festival Texan, South by Southwest. Plus tard il aura également la chance de se produire sur la scene du légendaire « Rough Trade East store » en Grande Bretagne.

En mars 2019, Yahyel sont deuxième album, HUMAN. Cet opus grimpe rapidement dans les classements pour atteindre la première place du classement de Apple Music Japan et leur single, Rude est choisi par le programme « Future Classic Recommends » sur Youtube.
Le travail de Kento, VJ et membre du groupe, a plusieurs fois était récompensé pour la réalisation de ses vidéos, comme par exemple pour le MTV awards du meilleur réalisateur pour la manière sa mis en scène à l’aide de prouesse graphique qui sert de toile de fond aux concerts de Yahyel.

Une unique expérience à ne pas manquer. MTV JAPAN

DJ YONYON

Née à Séoul, Yonyon a grandi à Tokyo. DJ, promoteur, productrice de musique, elle est une artiste a multiples facettes.

YonYon débute sa carriere de DJ en 2012, et développe progressivement son style de mix gradually « intuitif » qui lui permet de mixer de maniere tres fluide des styles de musique très différents tels que le Future Beats, le Hip Hop, la UK Bass, la House et la Techno.

Depuis, elle enchaîne les DJ sets dans toute l’Asie, mais également dans les plus grands clubs d’Europe et d’Amerique.

Son style fait l’unanimité aussi bien devant la foule d’un festival que dans des lieux plus intimistes.

Son dernie projet en date, « LINK » a pour but de soutenir de nouveaux artistes asiatiques dans leurs quêtes de succès local et international.

 

Tigarah

TIGARAH est une artiste japonaise aux multiples talents signée chez Universal Music. Connue en tant qu’ « Asian Baile Funk Rapper », ses connaissances linguistiques en japonais, anglais et français l’ont propulsée en tant que rappeuse, DJ et productrice. Avec la sortie de son premier EP à Los Angeles, Tigarah créé le buzz accélérant sa carrière dans l’industrie musicale mondiale.

Ses apparitions dans des magazines célèbres tels que L.A Times, Dazed & Confused, Rolling Stones, VH1 et beaucoup d’autres la menèrent à utiliser quatre de ses chansons pour EA Sports, Fifa (2008/2009), Facebreakers et Need for Speed : Carbon.

Sa carrière a pris un tournant lorsque son nouveau morceau avec Lewis Cancut « Say OK » en collaboration avec NLV Records Australia atteint 100 000 écoutes sur Spotify, une semaine après sa sortie. Son deuxième album, incluant un feat avec le groupe de rock britannique Keane pour leur EP « Night Train », lui donne une notoriété sans précédent et ses chansons sont diffusées sur la radio de Diplo & Skrillex.

Elle est actuellement basée à Paris et travaille sur de nouveaux projets musicaux avec d’importants producteurs français, mais Tigarah se rend également disponible sur le continent asiatique : elle est l’icône du Cosmopolitan japonais et le visage de E! Entertainment Japan depuis 2016. Tigarah a aussi été l’égérie de Proactiv Skincare en 2016 et 2017.

Au cours de sa carrière, elle a notamment collaboré avec de grandes maisons de mode et de grandes marques – Dior, Versace, Puma pour n’en nommer que quelques-unes. Elle a également participé à la Fashion Week de Londres, de Paris et de Lisbonne ainsi qu’à de grands événements en Asie du Sud-Est et en Australie.

En collaboration avec :

 

05
11
  • 2019-05-11 - 2019-05-11
  • 17:00 - 21:30
  • Entrée gratuite
  • 03-5206-2500
  • Institut français du Japon - Tokyo
    〒 162-8415
    15 Ichigaya-funagawara-machi, Shinjuku-ku, Tokyo