Dans le cadre des « Womenomics », le gouvernement Abe s’est fixé un objectif de 30% de femmes à des postes de management d’ici 2020. Or, si la participation des femmes au marché du travail atteint aujourd’hui 70%, le nombre de femmes aux postes de responsabilité demeure particulièrement faible (12% de femmes cadres et 3,4% membres de conseils d’administration, contre respectivement 41% et 44% en France). Certaines évolutions sont toutefois encourageantes : le nombre de Japonaises qui reprennent le travail après un congé maternité atteint 73%, en progression de 17% sur une décennie.

L’inclusion des femmes sur le marché du travail est un défi pour le gouvernement japonais, mais aussi pour les entreprises elles-mêmes. Mais comment faire pour retenir les talents féminins en entreprise ? Permettre un meilleur équilibre entre vie privée et professionnelle ? Encourager le leadership des femmes sans pour autant susciter la jalousie des hommes dans l’entreprise ? Cultiver les talents féminins et briser le plafond de verre ? Adapter les habitudes de travail pour créer un environnement attractif pour les femmes ?

Pour évoquer ces sujets de manière concrète, l’ambassade de France/Institut français du Japon et la CCIFJ invitent des panélistes à partager leurs expériences :

– Yoshie Komuro, entrepreneuse sociale, PDG de Work Life Balance Co., Ltd, entreprise de conseil qui aide les employeurs à réduire les heures supplémentaires tout en augmentant les performances ;

– Miwa Koyasu, fondatrice et présidente de Will Lab. Inc, entreprise de conseil spécialisée dans la promotion des femmes, le développement professionnel et le leadership, ancienne Corporate Vice-President de Recruit Jobs Co.,Ltd ;

– Misa Yamashita, directrice des ressources humaines d’AXA Japon ;

– Stéphane Voyer, Senior Vice-President Human Resources de LVMH Japon ;

– Mari Miura, professeure de sciences politiques à l’Université Sophia, spécialiste de la parité.

La discussion sera modérée par Keiko Hamada, rédactrice en chef du magazine Business Insider Japan. Le débat sera ouvert par Laurent Pic, ambassadeur de France au Japon et Grégory Dancs, président du Comité RH de la CCIFJ. Un temps sera réservé pour un Q&A avec le public à la fin du débat.
Ce débat d’idées est ouvert à tous, mais s’adresse particulièrement aux entrepreneurs, managers, responsables des ressources humaines d’entreprises japonaises et d’entreprises françaises installées au Japon.

Renseignements :

Date : mardi 17 septembre 2019, de 18h à 20h
Ouverture des portes à 17h30 (paiement des places et retrait des casques pour l’interprétariat)

Lieu : Ambassade de France au Japon, Atrium, rez-de-chaussée
4-11-44 Minami-Azabu, Minato-ku, Tokyo 106-8514

Co-organisateurs : Ambassade de France/Institut français du Japon et Chambre de Commerce et d’Industrie Française du Japon, dans le cadre du Comité ressources humaines

Partenaire : AXA Japon

Langues : français – japonais avec interprétariat simultané

Inscription préalable obligatoire avant le 10 septembre au soir
(places limitées à 90)

Afin d’être autorisé(e) à entrer dans l’ambassade, merci de préciser lors de l’inscription votre nom et prénom tels qu’inscrits sur votre pièce d’identité, qui vous sera demandée à l’entrée. Seules les personnes inscrites et munies d’une pièce d’identité dont le nom correspond à celui de l’inscription seront autorisées à entrer.

Paiement en espèces sur place avant le début du débat : 1.000 yens pour les membres de la CCI France Japon, 2.000 yens pour les non-membres

La CCI France Japon organise par ailleurs une formation sur le leadership des femmes, sous forme d’atelier, le 10 septembre. Plus de renseignements ici.

Questions et renseignements : emploi@ccifj.or.jp

 

 

09
17
  • 2019-09-17 - 2019-09-17
  • 18:00 - 20:00
  • Ambassade de France au Japon, atrium
    〒 106-8514
    4-11-44 Minami-azabu Minato-ku Tokyo