©DR

Concert d’ouverture du festival Digital Choc x Red Bull Music Academy 

Arigatô Tokyo, Bonjour Paris, carte blanche à Egyptology

 

Olivier Lamm et Stéphane Laporte se sont d’abord fait connaitre séparément sur la scène électro parisienne de la fin des années 90. Egyptology, leur projet commun, explore la science-fiction avec un regard rétrospectif tourné vers les fantaisies futuristes du siècle dernier nourries de références archéologiques.
Ensemble, ils mettent à profit leurs différences dans de savants mélanges mélodiques faits de sons synthétiques et de musique house et influencés par les techniques de production des années 60.

Pour Digital Choc, Egyptology invite ses musiciens japonais favoris dans le cadre de l’un des événements musicaux les plus ambitieux de l’année : la Red Bull Music Academy!

 

Le 14 février au SuperDeluxe à 19h30 (ouverture des portes à 19h) avec :
Crystal
OORUTAICHI + VJ SphinkS
Egyptology + Muneomi Senju (Para, ex-Boredoms) + Masaya Nakahara (Hair Stylistics)
AOKI Takamasa

 

Rencontre à 17h avec AOKI Takamasa (sur invitation seulement, voir sur le site de Red Bull Music Academy)

Plein tarif : 2300 yens (+ ticket boisson) / étudiants et membres de l’Institut : 1800 yens (+ ticket boisson)
Réservations et renseignements : sdlx.jp/2015/2/14

 

Une co-production Festival Digital Choc et Red Bull Music Academy
en collaboration du bureauexport de la musique française à Tokyo

 

SuperDeluxe:
3-1-25 Nishiazabu, Minato-ku, Tokyo

02
14
16:30 - 23:30
19h00
Plein tarif : 2300 yens (+ ticket boisson) / étudiants et membres de l’Institut : 1800 yens (+ ticket boisson)


Superdeluxe
3 Chome-1-25 Nishiazabu, Minato Tokyo

<< Digital Choc 2015 : la fabrique du réel