[2016/Japon-France/85 min/Anglais, français, japonais avec sous-titres japonais et français]

« Faire le plus possible avec et le moins possible contre ». Ce documentaire a été conçu et filmé en suivant le principe de Gilles Clément. Montage d’images inédites du jardinier à l’œuvre avec des prises de vues au Japon, c’est une invitation à découvrir le concept du « jardin en mouvement » sous un nouveau jour. Première projection en février 2016 lors de la 8e édition du Festival international de Yebisu pour l’art et les visions alternatives.

クレマン庭001

 

 

 

クレマン庭002

 

 

 

 

■Gilles Clément
Né en 1943. Jardinier, paysagiste, botaniste, écrivain… Gilles Clément est un homme aux multiples facettes. Fin connaisseur des plantes, des animaux et des être vivants en général, il a découvert une nouvelle espèce de papillons au Cameroun (Bunaeopsis clementi). Son approche du jardin, qui intègre à la fois la biodiversité et le mouvement des plantes est tout a fait novatrice et unique. Ses principales réalisations : le parc André Citroën à Paris (1986-94), le parc Henri Matisse à Lille (1990-95), le domaine de Rayol à Rayol-Canadel-sur-Mer (1989-1994), le jardin du musée du Quai Branly (2005), etc. Ses principaux ouvrages : Le jardin en mouvement (1991), Le jardin planétaire (1999), Manifeste du tiers-paysage (2004), Thomas et le Voyageur (1997), etc.

Annonce :
Tomoki Yamauchi ne participera pas à la discussion du 17 octobre. Il sera remplacé par Mimura Yukata, responsable de projets au Chikyûken et spécialiste de l’architecture moderne en Asie du Sud-Est et de l’histoire de la ville.

La séance sera suivie d’une discussion entre Kenichi Sawazaki,Tomoki Yamauchi et Emmanuel Marès. Avec traduction consécutive.

澤崎写真■Kenichi Sawazaki
Né en 1978. Artiste-vidéaste / documentariste. En utilisant les particularités des médias visuels, il tente de rester au plus près des choses et des personnes qu’il filme pour capter à la fois l’intime et le global, la poésie et l’histoire. Principales expositions : « Linguistic Montage » (MAXXX – Project Space, Sierre, Suisse, 2015), « Domestic Archeology » (GALLERY TERRA TOKYO, Tokyo, 2013).

 

 

DSC_7867■Tomoki Yamauchi
Né en 1978. Chargé de cours à l’université de pédagogie de Kyoto, jardinier. Chercheur en esthétique et histoire des jardins. Ses principales réalisations : « Le jardin des cerfs et des enfants » (Otsu, 2013-14), « Le jardin des huit herbes » (Kyoto Arashiyama, 2012-), etc. Il a notamment traduit en japonais Le jardin en mouvement de Gilles Clément, Misuzu Shobo Ltd. (2015).

 

 

IMG_5236■Emmanuel Marès
Né en 1978. Chercheur invité à l’Institut de Recherche de Nara sur le patrimoine, il travaille sur l’histoire de l’architecture et des jardins japonais. Investit dans le développement des échanges culturels franco-japonais, il a organisé la venue de Gilles Clément au Japon en février 2015. Co-auteur du Vocabulaire de la spatialité japonaise, CNRS éditions (2014). Éditeur du dossier thématique « Les concepteurs de parcs et de jardins japonais » dans la revue électronique Projets de paysage (juillet 2012).

 

 

Institut français, Kyoto, salle Inabata

*Une projection aura lieu également le 16 septembre (sans les intervenants).
500 yens, gratuit pour les membres du Club France

Co-organisateur : Research Institute Humanity and Nature

Partenaire : Misuzu Shobo

logo chikyuken logo misuzu
09
17
  • 2016-09-17 - 2016-09-17
  • 14:00 - 16:00
  • 500 yens, gratuit pour les membres du Club France
  • 075-761-2105
  • 075-761-2106
  • Institut français, Kyoto
    〒 606-8301
    8 Izumidono-cho, Yoshida, Sakyo-ku Kyoto