Samedi 28 octobre
1ère partie : 15h-16h20 / 2e partie : 16h30-17h30

Il faut dérouler le fil des échanges franco-japonais, dont Kyoto a été la scène, pour raconter l’histoire de l’Institut franco-japonais. En effet, pourquoi Paul Claudel décida-t-il d’établir un nouveau lieu culturel français sur un territoire où existait déjà la Maison franco-japonaise ? Dans les années 30, et en pleine guerre de propagande, l’Institut franco-japonais déménage du mont Kujô à Higashi Ichijô, à côté de l’Institut de recherche culturel allemand ; comment sous l’occupation allemande, l’Institut pourra-t-il poursuivre ses activités alors que le Japon entre en guerre ? Quel public reviendra à l’Institut pour y apprendre le français ? Le symposium permettra de répondre à toutes ces questions, grâce aux documents d’archives notamment, et à l’intervention des panélistes invités.

Tsuikilachaudtominagawasserman

 

 

 

 

 

 

 

15:00–16:20  PARTIE 1

« Introduction   ̶ Claudel & Inabata, fondateurs de l’Institut »
Kosuke Tsuiki, professeur à l’Institut des Recherches en Sciences Humaines de l’Université de Kyoto

« Archives, mémoires, paysages »
François Lachaud, directeur d’études à l’École française d’Extrême Orient, directeur d’études associées de l’École pratique des hautes études

« Amitié et vie quotidienne des étudiants de l’Institut »
Shigeki Tominaga, professeur émérite de l’Université de Kyoto

16:30–17:30  PARTIE 2

« L’Institut franco-japonais du Kansai dans la tourmente (1940-1945) »
Michel Wasserman, professeur à l’Université Ritsumeikan

Table ronde


Lieu : Institut français, Kyoto, salle Inabata
Entrée libre / Traduction simultanée japonais/français

 

logos90ANG

 

 

10
28
  • 2017-10-28 - 2017-10-28
  • 15:00 - 15:30
  • Entrée libre
  • 075-761-2105
  • Institut français du Japon – Kansai, salle Inabata
    〒 606-8301
    8 Izumidono-Cho Yoshida Sakyo-Ku Kyoto Kyoto