© Sou Fujimoto Architects

En 2017, le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères a retenu Sou FUJIMOTO, architecte japonais de renommée internationale, pour mener la rénovation des ailes historiques et la construction d’un nouveau bâtiment dans le cadre du projet immobilier de l’Institut français du Japon – Tokyo. Le chantier commence en octobre 2019 et s’achèvera au printemps 2021, pour la saison de la France au Japon.

Pendant ces travaux, l’ensemble des activités de l’Institut sera maintenu sans changement.

 

L’ambition du projet immobilier est d’offrir au public des espaces plus confortables, dans un cadre harmonieux, chaleureux et convivial, et de répondre à la diversité des activités proposées par l’Institut français du Japon.

 

Conçu comme un village à la française, l’ensemble architectural de Sou FUJIMOTO se compose des bâtiments historiques de 1951 et de 1962, dessinés par Junzô SAKAKURA, disciple de LE CORBUSIER, et d’une extension de 1 118m² répartis sur trois niveaux, soit environ 3 500 m² au total, organisés autour du jardin.

 

L’extension dotera l’Institut de 14 salles de classe au confort amélioré et abritera un espace de restauration, plus spacieux, doté d’une scène de spectacle et d’une terrasse. Ces espaces seront accessibles aux personnes à mobilité réduite.

 

Les bâtiments historiques de Junzô SAKAKURA seront rénovés et réorganisés pour offrir aux équipes administratives et de programmation des espaces de travail plus accueillants. Ils comprendront également 5 classes de cours dont une sera spécialement dédiée au jeune public. Une galerie sera créée pour accueillir des expositions. L’Espace Images, la Médiathèque et la librairie Omeisha demeureront dans les mêmes espaces.

 

L’ensemble donnera sur un jardin préservé et enrichi de nouvelles essences, fruit d’une étude paysagère, pour valoriser les espèces endémiques japonaises.

 

Par ailleurs, le projet permettra de renforcer la sécurité du site en cas tremblements de terre. L’extension répondra aux normes sismiques actuelles et la partie ancienne sera renforcée pour améliorer la résistance des bâtiments.

 

Durant la période du chantier, à l’exception des événements extérieurs, l’Institut français du Japon de Tokyo maintiendra l’ensemble de ses activités: cours de langue, programmation culturelle (expositions, performances, conférences, débats, séances de cinéma) et restauration dans son café.